NEWS

À partir du 1er février 2017, tous les échantillons envoyés à l’ISP pour analyse seront centralisés à notre siège d’Ixelles (voir ci-joint).

Analyses

►  Traitement de la rage: la prise en charge médicale de patients ayant été exposés à un animal suspect (prophylaxie contre la rage) a été transférée à l'ITG Antwerpen depuis le 1er juillet 2017. Cependant, l'ISP continue à être responsable des analyses de laboratoire pour les cas de rage humaine et animale en tant que laboratoire national de référence. 

►  Arrêt des tests d'inoculation de toxoplasmose à la souris au profit de méthodes actuelles (PCR).

►  Nouveaux prix pour les analyses vétérinaires, alimentaires et mycologiques.

►   Nouvelle analyse: détection de la présence de Mycobacterium tuberculosis et de sa résistance à la rifampicine sur échantillon respiratoire (GeneXpert)

 

CNR & LNR

►   L'unité des antibiotiques du service des Maladies Bactériennes, responsable de l'étude des mécanismes de résistance aux aminoglycosides, n'est plus reconnue comme Centre National de Référence. Dès le 1er novembre 2015, cette analyse ne sera plus réalisée sur tous les germes (mais bien sur Mycobacterium, Listeria, Neisseria meningitidis et Salmonella/Shigella). (Voir lettre)  

►   Le service Maladies Virales n'est plus reconnu Centre National de Référence pour le virus de l'encéphalite à tiques. Par contre, des tests sérologiques pour détecter une infection ou mesurer la réponse immunitaire (séroneutralisation) restent disponibles sous certaines conditions (voir lettre).

 

Déménagement

►   L'unité "Toxoplasmose" du service des Pathogènes Alimentaires déménage sur Ixelles (Rue Juliette Wytsman, 14).

►   L'unité "Tétanos" du service des Pathogènes Alimentaires déménage sur Ixelles (Rue Juliette Wytsman, 14).

►   Le CNR C. botulinum & C. perfringens déménage à Ixelles (Rue Juliette Wytsman, 14). (Voir lettre).

►   Le service des maladies virales déménage à Uccle (Rue Engeland, 642).

►   Microbiologie environnementale : Cette équipe a été transférée au service Santé et Environnement de la DO Alimentation, médicaments et sécurité du consommateur

    

Autre

   Doctorat défendu par Sanne Terryn ce 24/11/2016 (rage).