APH 2004, 62, 71-81:

Genotoxicity tests: Usefulness in occupational health.
Difficulties encountered in their application to the workers medical survey.

M.I. Ortega Eslavia

Keywords: Genotoxicite, medecine du travail, agents antineoplasiques, cancerogenes, mutagenes

Les tests de génotoxicité sont déjà appliqués depuis longtemps dans Ie monde pour la surveillance du risque mutagène/cancérogène chez des travailleurs exposés à des agents génotoxiques.

Ils sont un outil, le soul pour l'instant, pour pouvoir évaluer les effets précoces, prédictifs du risque de cancer, de l'exposition à des agents génotoxiques.

En Belgique ces tests ne sont encore que tres peu utilisés.

Les principaux problèmes rencontrés lors de son application à la surveillance du risque cancérogène chez les travailleurs exposés à des agents antinéoplasiques étaient:

- Peur dans les entreprises, principalement au niveau des employeurs, des possibles conséquences de l'application de ces tests. On a peur de faire face à une évaluation du risque cancérogène, pour ne pas générer des inquiétudes parmi Ie personnel.

- Prix encore relativement éléve de ces tests pour être appliqués d'une façon routinière ou systématique dans le contexte de la médecine du travail.

L'application des tests de génotoxicité à la surveillance du risque cancérogène des travailleurs exposés à des agents génotoxiques devrait être encouragée, vu leur utilité et prédictivité du risque de cancer, notam-ment en ce qui concerne Ie test des aberrations chromosomiques et celui des micronoyaux.