APH 2004, 62, 243 - 257 :

Effectiveness of Health Education on the diabetic regulation for the diabetic on insuline treatment in family practice.

M. Jenhani, A. Ben Abdelaziz, A. Guedira, H. Ghannem

Keywords: Diabète sucré - Education pour la santé - Médecine générale - Soins de santé primaires

Le diabète sucré constitue de plus en plus un problème de santé publique en Tunisie, dont la gestion est confrontée à une difficulté majeure: l’absence d’un programme d’éducation thérapeutique, pierre
angulaire de tout traitement des diabétiques. Ce travail a pour objectif d’étudier l’efficacité d’un programme d’éducation pour la santé sur l’équilibre glycémique des patients traités par des médecins
généralistes aux consultations externes dans la région de Kélibia (Nabeul, Tunisie). Il s’agit d’une étude préexpérimentale (avant / après) ayant porté sur 87 diabétiques âgés de 25 à 70 ans mis sous insuline, diagnostiqués et suivis dans l’unité des maladies chroniques de l’hôpital de Kélibia. Les données ont été collectées au moyen du dosage de l’hémoglobine glyquée et une appréciation du degré de l’anxiété selon l’échelle de Hamilton, avant et après l’administration de six séances
d’éducation thérapeutique à raison d’une séance par mois. Parmi les principaux résultats de cette étude: le taux de l’hémoglobine glyquée a chuté de 8.8 % ± 1.23 à 7.6 ± 1.43 (p<10-6), avec une augmentation de la prévalence d’hémoglobine glyquée satisfaisante (≤ 8%) de 33.0% à 68.2% (p < 10p < 10-3). La prévalence de l’anxiété sévère a diminué de 39.8% à 12.5% (p <0.001). Les résultats de cette se prononcent en faveur de l’efficacité de l’administration d’un programme d’éducation thérapeutique pour les patients diabétiques insulino-traités et suivis dans les structures ambulatoires de première ligne. Le programme national de contrôle du diabète devrait, par conséquent, accorder plus d’intérêt aux activités éducatives et promotionnelles dans les structures ambulatoires de proximité.